Conférences 2018
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.culturepsy.org/data/fr-articles.xml

Stress/Burnout/Harcèlement au travail

Soigner stress et burnout et réveiller le feu-du-dedans.

Le travail devient difficile, le stress permanent et le harcèlement de ceux qui gouvernent la folle embarcation, rendent les journées pénibles, voire insupportables. Est-ce une malédiction, comment faire  face à un travail qui rend fou ?

Que veut dire burnout ?

Comment détecter les cas de mobbing ?

Vous vous sentez victime d’une perversion, écrasé par une situation intenable, inacceptable pour vous, mais personne ne dit rien, et l’on vous culpabilise en même temps. Votre santé en prend un coup, vous n’avez plus le temps ou plus l’envie de rien faire pour vous. Certains boivent, mangent, se droguent, sombrent dans la dépression ou la déréalisation. Des envies de suicide ou de meurtre surgissent brutalement. Vous ne vous reconnaissez plus ! 

Mais que se passe t-il en réalité dans ces crises de burnout ?

 La Psychologie Tropique est probablement la mieux à même de répondre à cette question car le phénomène central est celui du psychotropisme. C’est lui qui meurt, c’est ce feu interne qui s’éteint alors que vous mettez toute votre énergie à répondre au feu de l’activité extérieure. Un travail qui ne répond ni à vos besoins, ni à vos valeurs et qui ne vous donne aucune chance de réaliser vos qualités ! Vous sentez qu’il est temps de changer mais vous ne savez pas comment. 

  Heinz Leymann parlait de mobbing  c’est à dire de "l'action d'une foule assaillant une personne". Ce que nous appellerions plus simplement « harcèlement moral ». Sa définition s’accompagne d’une liste de quarante-cinq comportements pouvant caractériser la mise en place d'un Mobbing. Vous trouverez cela facilement sur le net.

Le psychosociologue suédois qualifie le mobbing de « psychoterreur » et désigne une relation conflictuelle sur le lieu de travail, aussi bien entre collègues qu'entre supérieurs et subordonnés. La personne harcelée, la victime, est agressée de façon répétitive sur une période de six mois au moins, le but étant de l’exclure.

Le burnout serait alors une défense contre le mobbing ?

Le burnout serait alors un symptôme central d’une difficulté tropique, un problème de croissance personnelle, dans un monde matérialiste qui se moque de l’individu et de sa souffrance. Vos capacités d’adaptation même extraordinaires, quelque soit votre efficacité et votre place dans l’entreprise (et il ne faudrait pas oublier les professions libérales tout autant touchées) et quelque soit votre reconnaissance sociale, sont dépassées. Vous sentez que quelque chose de malsain est installé et que votre travail perd son sens.

  Mon travail en psychothérapie et celui de mes collègues est d’accompagner les gens à traverser ces difficultés car le mobbing peut être dévastateur. Certains font des dépressions, des infarctus et bien d’autres troubles graves comme les cancers, touchant souvent l’organisation psychosomatique, juste après avoir été exclus de leur travail, licenciés pour des fautes qu’ils n’ont pas commis, etc. Et cela reste tabou dans de nombreux milieux comme l’Armée par exemple où le harcèlement est presque systématique, et ceux qui s’y opposent simplement « mutés » ou « mis au trou ». C’est souvent toute une organisation qui dysfonctionne. Si vous vous sentez victime pour x raisons et qu’il n’est pas possible d’en parler à votre travail, que vous vous sentez rejeté, humilié, que vos conditions de travail sont de plus en plus mauvaises, et que le travail devient aliénation sociale, alors vous êtes peut-être dans ce cas. Des juristes peuvent vous aider s’il faut vous défendre ou vous informer, et des psychologues, pour éviter l’effondrement et vous permettre de rebondir. De toute façon, quelque soit la définition que l’on vous donnera du mobbing, la question sur un plan psychologique n’est pas de savoir si vous correspondez à la définition, mais comment faire face à vos difficultés actuelles, et gérer vos

Mobbing et Burnout/Harcèlement au travail

ressentis. Nos problèmes sont toujours liés à notre accordage avec l’environnement et la manière dont on s’ancre dans la réalité, que ce soit au travail ou ailleurs. Une société ou un lieu de travail peut vous rendre fou. La question c’est de voir vos ressources pour éviter cela, même si la source des problèmes est identifiable à l’extérieur.

Une clé de psychologie tropique, qui est ma discipline, c’est qu’il vaut toujours mieux appartenir à un système qui est en crise ou restructuration, même effondrement, que d’être rejeté par un système qui prétend aller bien. Nous avons besoin de nous inscrire dans des cultures, des systèmes, des matrices pour exister, et nous différencier. Le pire est toujours l’abandon et le rejet, pour l’esprit humain. Voilà pourquoi cela est si difficile de vivre la détérioration des liens qui nous connectent au monde.

En réalité, les lieux professionnels sont rarement pensés pour l’épanouissement des salariés. Des jeux psychologiques comme on peut en trouver dans les couples (sadisme, contre-dépendance, etc.) s’installent et les jeux de pouvoir ne permettent pas aux individus d’exister et de prendre une vraie place, dans un système auquel ils pourraient appartenir. Les dangers sont multiples sur un plan psychologique : atteinte aux assises narcissiques, marginalisation, déréalisation et insécurité interne due à la désorganisation psychique ; angoisses dues aux déliaisons, paranoïa, frayeurs nocturnes, honte et nudité psychique... c’est pourquoi nous prenons cela très au sérieux !

———————————————————————————-

En espérant pouvoir vous aider, merci de votre confiance, bien à vous,

Eric FAUCHER
Psychologue clinicien, Psychothérapeute, N°ADELI 699319745 Responsable du Centre de la Santé Psychique.

 www.culturepsy.org

 04 78 78 08 53 ou 06 99 01 95 53
Envoyez vos questions sur : contact@culturepsy.org


Précédent  
  Suivant

Contact